Rencontre inspirante : Design thinking : Bien se questionner, pour mieux répondre aux problématiques complexes - COMPLET

Le 13 novembre 2019
De 18h30 à 20h30

Dans notre monde de plus en plus complexe, le premier enjeu est de savoir questionner intelligemment une problématique afin de pouvoir ensuite y répondre de manière pertinente. Savez-vous que, pour ce faire, l'armée et l'OTAN s'appuient sur le design thinking?

Aurélie Marchal, experte en résolution de problèmes et en transformation par le design thinking invitera à la Maison du Management Jean-Michel Millet, Head of Transformation Delivery Devision à l'OTAN .

Jean-Michel Millet vous expliquera pour quelles raisons l'armée américaine a souhaité faire appel au design thinking en 2003 suite à la guerre en Irak et quelle est la valeur ajoutée du design thinking face à des problématiques militaires complexes. Nous prévoyons un temps important de questions, réponses. 

Cette rencontre inspirante s'adresse à toutes les personnes curieuses qui adhèrent à la citation d'Enstein "Si j'avais une heure pour résoudre une problématique dont ma vie dépend, je passerais 55 min à formuler le problème à résoudre et seulement 5 minutes à chercher une solution." et qui sont à la recherche de clés pour questionner intelligemment une problématique.

 

Aurélie Marchal est experte en conduite collaborative et créative du changement par le design thinking. Après plus de 10 ans dans le secteur bancaire, principalement en tant qu’auditeur organisationnel et après s’être formée aux techniques de créativité, au Creative Problem Solving (Université Paris Descartes) et au design thinking (Ensci), elle a fondé en 2012 am-designthinking, le premier cabinet de conseil français en conduite participative et créative du changement par le design thinking. Elle est également formée au lego® serious play® (Ecole Centrale Paris) à l’Approche Neurocognitive et Comportementale (Institute of NeuroCognitivism). Sa mission est d’accompagner les entreprises dans leur objectif de conciliation de qualité de vie au travail et de performance économique. Elle intervient sur les 4 leviers que sont l’organisation, les pratiques de management, les outils et l’espace de travail.

Saint-Cyrien, officier de l’Arme blindée cavalerie, le colonel Jean-Michel Millet a servi en première partie de carrière dans plusieurs unités de chars de combat en France et en Allemagne (1985-1996). Sélectionné pour suivre le cours de l’Ecole de guerre aux Etats-Unis, il a orienté sa deuxième partie de carrière sur la planification des opérations et la diplomatie de défense. A l’issue de sa scolarité américaine, il a été nommé attaché de défense adjoint à l’ambassade de France à Washington (2003-2006). Lors de ce séjour, il a travaillé avec l’Armée américaine sur les principes du design-thinking. A l’issue de son retour en métropole, il a pu utiliser le design thinking dans ses fonctions de planificateur opérationnel dans le cadre des opérations au sein de l’Union européenne, en République démocratique du Congo, puis au Tchad et en République Centrafricaine (2006—2008). Il a ensuite pu mettre en œuvre le design-thinking lors de son déploiement en Afghanistan (2011) dans le cadre de la mission de l’OTAN, servant en qualité de conseiller diplomatique auprès du gouvernement afghan. Nommé chef du cours d’enseignement opérationnel à l’Ecole de Guerre en 2012, il a pu présenter les principes du design appliqué à la planification militaire dans le cadre de ses enseignements. Il crée au sein de l’Ecole de guerre le club de réflexion « Penser Autrement », afin de stimuler la créativité dans le domaine opérationnel. En 2014, il retourne en Afghanistan en qualité d’attaché de défense auprès de notre ambassade à Kaboul puis commande à partir de 2016 le département Asie Océanie Amérique Latine au sein de la Direction Générale des Relations Internationales et de la Stratégie du ministère des Armées. Enfin, depuis l’été 2018, il commande la division “mise en œuvre de la transformation » au sein du JOINT WARFARE CENTER (centre de préparation opérationnelle des grands états-majors de l’OTAN) à Stavanger, en Norvège, où il est plus particulièrement chargé de coordonner les études de défense de l’OTAN.

Le colonel Millet est chevalier de la Légion d’Honneur et officier de l’Ordre National du Mérite. Il est titulaire des diplômes des écoles de guerre française et américaine et d’un “Master of Military Art and Science” américain.

 

Participation gratuite pour les membres de la MM, de 20 €TTC pour les non-membres. 

Limitée à 15 personnes.

COMPLET